Après les courgettes à l'éléphant (un régal !), ce soir je "pain viennois". Je vous redonne la recette.

Pain viennois

1- dans la MAP (Bifinett 2232, TH 60) : 275ml de lait 1/2 écrémé tiède + 1.5 cc sel + 100 g beurre fondu + 90g sucre
2- 500g de farine (Franci*e fluide)
3- un sachet de levure boulangère Franci*e
Programme sucré - 750g

Par contre, pas de pépites de chocolat cette fois-ci. Ca devrait faire un petit déj' bien convenable pour demain matin ! Voire un dessert sympa pour ce soir.

Je me rends compte que j'assure moins en ce moment côté blog. Alors je vais vous montrer ce que je fais le soir en rentrant du bureau vers 18h30. Je me relaxe les neurones en faisant de la généalogie. Comme mon arbre est très très très avancé, je fais du "dépouillement" pour un cercle de généalogie, au Havre. C'est à dire qu'ils m'envoient un CD avec les photos numériques des livres où il y a les naissances, les décès et les mariages et moi, je recopie les informations dans un tableau. C'est ensuite mis en ligne pour les adhérents du Cercle et ça permet d'avoir accès à des informations sans se déplacer aux archives. Cela n'a rien de révolutionnaire dans le monde de la généalogie. C'est grâce au travail des autres "dépouilleurs" que j'ai pu progresser dans mes recherches. Alors maintenant que j'ai presque terminé, je renvois l'ascenseur.

BORD__1558_
C'est un tel plaisir de lire ces actes, la vie de ces gens plus ou moins simples et de suivre leur vie à travers leur mariage, la naissance de leurs enfants, la mort de leurs parents. Je n'ai pas de prouesses techniques à faire pour la lecture, je suis sur des actes récents (1879 actuellement) et l'écriture est très lisible. J'admire les généalogistes qui savent lire les très vieux actes (avant 1740 environ) où l'écriture et ses abréviations rend la lecture réservée aux lecteurs avertis.

J'ai deux CD complets de photos et ça doit faire plus de 6 mois que je suis dessus. J'ai bientôt terminé l'année 1879 et le CD couvre jusqu'à 1907. Je n'en vois pas le bout !!

Voilà à quoi j'occupe mon temps et mes soirées quand je ne tricote pas. Et le temps s'arrête quand je fais de la généalogie. Quelle que soit l'activité, dépouillement, recherche, mise au propre de données... Si vous voulez en savoir plus, j'ai un blog qui roupille (un vieux en cours de transfert vers le nouveau) avec l'avancement de mes recherches et mes découvertes, les liens sont à droite. Mon arbre généalogique est aussi en ligne, dans les liens à droite. Je ne vous garantie pas que ça vous passionne.

Mais attention, c'est comme le tricot, la généalogie, très addictif et pas réservé au troisième âge !! Juste que quand on a une quarantaine d'années et qu'on vous demande quels sont vos loisirs, les deux mis bout à bout ça sonne bizarre. Mais bon, on assume, non ?