Hors du temps

31 juillet 2016

Auto-formation

Se former à distance,c'est aussi se fomer seul. Parce que les stages, je suis en train de le réaliser, c'est compliqué. Alors j'ai décidé de faire des stages en étant déjà formée par moi-même. On est loin de mon programme initial mais c'est la vie.

Première étape, l'épilation. Je ne le savais pas mais 80% des soins pratiqués en institut sont des épilations. J'ai donc investi hier dans tout le matériel pour faire les épilations à la cire.

Et aujourd'hui, je teste sur moi. Je ne suis pas inquiète mais j'espère que je vais savoir amener la cire à la bonne température. Pour l'instant, ça fond, j'ai mis le thermostat à fond. J'ai acheté de la cire qui se nettoie à l'eau (hydrosoluble) plutôt que celle qui nécessite un solvant (liposoluble) parce qu'il y a de forts risque que j'en mette partout.

Epilation avec bandes

1- Faire fondre la cire

  • allumer le chauffe-cire (Peggy Sage 800ml)
  • mettre le pot à fondre, température max, jusqu'à ce que ça soit bien liquide. Attention, c'est chaud

2- Apporter la cire à la bonne température

  • Thermostat 2

3- Préparer le matériel (pour cet essai)

  • bandes pour épiler
  • spatule pince à épiler
  • poubelle
  • kleenex
  • huile (fin épilation)
  • gelée aloé pour si brulure

Conclusion : j'ai une jambe mieux épilée que l'autre mais j'ai trouvé ça assez simple. Je pense que j'ai mis trop de cire, je dois apprendre à étaler des bandes plus fines. Pour les bras, c'est chaud, mais ça va. Je me demande ce qu'en penserait une cliente parce que je ne suis pas trop douillette.

 

shutterstock_141792424

Posté par Lalie_nea à 18:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]


19 juillet 2016

Beauty School

Après trois semaines de stage chez Sephora, je peux dire deux choses. Je suis toujours motivée mais c'est physiquement épuisant. Encore une 10e de jours, ça va se terminer rapidement. J'essaie d'apprendre tout ce que je peux.

Je prépare ma rentrée de septembre, je dois me trouver un stage d'esthétique proprement dit. J'aimerais travailler dans un institut de beauté traditionnel et y apprendre tout ce que j'ai à apprendre. 

Le hic, c'est que je n'ai que des refus. Elles ne prennent pas de stagiaire. J'ai eu la chance d'appeler un institut où la dame a aussi fait une reconversion professionnelle et elle cherche quelqu'un pour la rentrée. Mais elle pensait plus à une Bac Pro en alternance. Et surtout, surtout, elle m'a dit que je ne pourrai travailler nulle part si je ne savais pas épiler.

Mais je suis de plus en plus inquiète. Parce que j'ai besoin de faire les stages pour me former. Je veux bien me former à la maison avec et sur les copines, mais alors ça sert à quoi les stages ?

Est-ce que j'ai bien fait de prendre une école de formation à distance ? Et si personne ne me prend en stage ? Je suis en mode panique, il va falloir que je me calme.

Et quand l'angoisse retombe, je me dis que je vais devoir me former moi-même, acquérir un peu d'expérience pour pouvoir trouver un stage et me former. Et aussi acheter tout le matériel pour apprendre alors que l'école m'a assuré que je n'en aurai pas besoin (puisque j'aurai un stage). Ca vous donne une idée de ce que c'est quand je stresse...

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais l'élève coiffeuse aux cheveux roses de Grease. Je n'abandonnerai pas. Mais c'est pas facile de garder confiance, surtout quand on est seule à la barre.

 

 

 

Posté par Lalie_nea à 21:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juillet 2016

The Sephora Experience

Lundi, premier jour chez Sephora. Gros stress, genre rentrée au collège : est-ce que les filles sont gentilles ? Est-ce que je suis assez maquillée ?

Elles sont gentilles. Ce sont des filles pleines de vie, joyeuses, curieuses et ouvertes d'esprit. Dans les plus âgées, il y a des "collées au mur" qui rabrouent les clientes en se rendant désagréable avec un discours technique inbuvable. Et une Miss Monde imbue de sa personne et plutôt désagréable (elle est à la caisse, je fais juste comme si elle n'était pas là, elle fait pareil).

Par contre, c'est comme évoluer dans une pâtisserie ! Que de tentations ! Tous ces produits qui me sont inconnus et que je rêve d'utiliser dès que dès que j'en comprends l'utilité. Des gammes entières pour les sourcils, plein de produits pour boucher les pores... J'apprends, je vends, j'applique du maquillage sur les clientes. En un mot, je me régale. Mais c'est physique.

Premier craquage, un rouge à lèvres. Moi qui ne porte jamais de rouge sur les lèvres parce que comme elles sont fines je pensais que ça ne m'allait pas. Seulement chez Sephora, les lèvres maquillées font partie de l'uniforme. On m'a maquillée le premier jour avec un beau rouge. L'habitude se fait au bout de quelques jours. Et aujourd'hui, j'ai craqué et je me suis acheté le rouge "Vice" de Urban Decay, un bordeaux très classe, légèrement mat. Je me sens très belle maquillée comme ça. Je mets plus de fond de teint, de la poudre de soleil pour avoir bonne mine, un peu d'illuminateur sur le pommettes, je mets plus de couleurs sur mes yeux et je termine avec ce rouge. Il tient toute la journée. Je me sens féminine et jolie. C'est une sensation très, très agréable. 

Alors je prends  beaucoup de plaisir à conseiller, montrer et rendre jolies et coquettes les clientes qui entrent. Je suis heureuse parce que ça valide mon choix (mais je vais devoir choyer mes pieds, ouiche !!!).

badblod

Posté par Lalie_nea à 21:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 juin 2016

Il pleut, manucure !!!

Grosse journée aujourd'hui. Déjà, il pleut sans interruption depuis ce matin, il faut oublier qu'on est le premier jour de l'été et que j'ai les pieds gelés. Motivation pour avancer mes cours donc, parce que ça n'avance pas autant que je le voudrais. Il faut dire que les devoirs sont très longs à faire.

J'ai pu terminer les deux manucures qu'il me manquait pour rendre mon devoir. Huit manucures différentes pour UN devoir. J'espère que je vais avoir une bonne note, j'ai fait de mon mieux. Je vous passerai la french manucure et la manucure avec lunules.

Le sujet était de faire deux proposition pour trois bijoux Cartier avec une recherche iconographique. C'était intéressant mais quel boulot !!


 Bijou 1 - Proposition 1

Cartier-Diamant-1

Manucure-Cartier-Diamant-1

  


 Bijou 1 - Proposition 2

Cartier-Diamant-2

Manucure-Cartier-Diamant-2

  


 Bijou 2 - Proposition 1

Cartier-multicolore-1

Manucure-Multicolore-1

 

 

 

 

 


 Bijou 2 - Prosition 2

Cartier-multicolore-2

Manucure-Multicolore-2

  


 Bijou 3 - Proposition 1

Cartier-Orchidée-1

Manucure-Orchidee-1

  


Bijou 3 - Proposition 2

Cartier-Orchidée-2

Manucure-Orchidee-2

 

 

Posté par Lalie_nea à 20:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le retour, résumé rapide

On fait un petit saut dans le temps entre deux articles. On peut dire qu'il y avait une vie avant et une vie après mars 2016. Tout simplement parce que j'ai décidé de vivre pour moi.

En mars, opération chirurgicale pour me sentir mieux dans ma peau. Mission accomplie.

Avril, convalescence, repos, calme, réflexion sur ma vie...

Décision : je ne retourne pas travailler dans un bureau à être assistante de direction bilingue, au service d'un directeur et à la merci des mouvements du personnel. Ce métier ne me convient pas depuis des années. Je n'ai plus mon jeune fils à charge puisqu'il est en stage de fin d'études donc bientôt salarié. Donc maintenant, je fais ce dont j'ai vraiment envie. Je dois me trouver un métier. Un vrai, un métier qui me permet de travailler seule ou pas et aussi de travailler où je veux.

L'élément déclencheur c'est l'achat d'une crème enrichie à la propolis pour mettre sur mes cicatrices. Je revois une amie à qui je donnais des cours de tricot. Elle distribue ces produits à base l'aloe vera. Je vais à un de ses ateliers.

Début mai : coup de foudre pour les produits, la plante et la marque, c'est parti pour l'aventure avec Forever Living Products.

J'ai une crème mais pas de métier. En creusant l'utilisation de cette crème, les idées s'enchaînent et cela débouche sur mon inscription à la préparation d'un Bac Pro Esthétique à distance. Donc en juin prochain, je passe mon CAP Esthétique et en 2018 c'est le Bac Pro. 

Depuis mai : je travaille mes cours, j'apprends les produits Forever, je vais à des formations Forever, je vais chez des gens que je ne connais pas. Bref, je sors de ma zone de confort et je m'en sors très bien. 

Juin : première journée porte ouverte chez moi le 18, j'ai assuré toute seule et je suis très fière de moi.

Karis Formation books

Forever logo

Posté par Lalie_nea à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


04 décembre 2015

Gateau d'anniversaire pour Kid A

Kid A aura 24 ans demain et je suis en charge du gâteau. Ca fait des années que je n'ai pas fait de pâtisserie. J'ai très envie de tenter les gâteaux qui ont  un paquet de bonbon en lévitation au dessus. Google m'apprend que ça s'appelle un gravity cake. 

Je vais donc tenter l'aventure sur un fondant au chocolat bien gourmand. J'ai trouvé la recette ICI sur le site du Journal des Femmes. 

Ingrédients :

  • 200g de chocolat noir
  • 4 oeufs
  • 150g de sucre
  • 80g de farine
  • 200g de beurre

Fabrication

  1. Préchauffez le four à 200]
  2. Cassez le chocolat en morceaux dans un petit bol et ajoutez-y 4 cuillères à soupe d'eau. Faire fondre au micro-ondes
  3. Mettez le beurre en petits morceaux dans le moule du gâteau et faites-le fondre dans le four
  4. Mélangez le beurre et le chocolat
  5. Dans un grand saladier, mélangez les oeufs et le sucre puis la farine. Enfin, ajoutez-y le chocolat-beurre.
  6. Farinez le moule et versez-y la pâte.
  7. Hop au four 25mn environ, suivant si vous voulez un coeur plus ou moins fondant.
Viendra ensuite l'aventure du paquet de bonbon en lévitation. Je ferai des photos quand le gâteau sera froid.

Posté par Lalie_nea à 19:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 septembre 2015

Tarte aux prunes

Un peu d'automne dans mon four avec cette tarte aux prunes.

Crème de noisette : 2 cuillères à soupe de sucre, 100g de poudre de noisettes, 3 oeufs cassés au centre, une bonne giclée d'alcool (Cognac, Armagnac, Calvados...).

Etaler sur un fond de pâte sablée. Ranger les prunes en quartier, sucrer légèrement et pof au four.

C'est aussi une tuerie avec de la poudre d'amandes et des pommes (Calvados).

Posté par Lalie_nea à 18:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2015

Du pain et des news

Il fait un temps tout froid et super humide, la boulangerie est fermée, je n'ai plus de pain pour le petit déjeuner. Il est temps de ressortir la machine à pain.

Rappel de la recette :

  • 275ml d'eau dans la cuve
  • 1.5g de sel (le petit côté de la dosette)
  • 500g de farine (céréales pour moi)
  • 1 sachet de levure à MAP

Et pof, cuisson pour 1000g en mode 1 (pain normal). Je retirerai les pales et ferai une belle boule avec la pâte quand ça arrêterai de malaxer. 

C'est marrant comme il semble que les blogs ont disparu. Ou passés de mode. Ou juste le mien qui roupille. On s'expose partout ailleurs, sur Facebook, Instagram, Ravelry, que reste-t-il à dire ? Et surtout à écrire. Parce qu'un blog, pour moi, c'est du contenu. C'est un texte, des idées, des images...

Ces derniers temps, je me suis surtout servi du blog comme d'un bloc notes, pour moi. Pour jeter des idées, des techniques ou des sensations. C'est pas inutile non plus.

Je dois dire que les 18 derniers mois ont été difficiles. Une rupture, l'achat d'une boutique qui n'a pas fonctionné, la réalisation d'un de mes rêves avec l'ouverture d'une boutique de laine et son écrasement face à la terrible réalité du marché et pour finir mettre 6 mois pour vendre la jolie boutique pour 1 euro. Juste pour pouvoir s'en débarrasser rapidement avant que les charges ne coulent toute la société. Bref, une suite d'échecs douloureux.

Et je me sens coupable sur toute la ligne. De ne pas avoir été assez bien pour que l'homme avec lequel je pensais terminer ma vie en ait envie aussi. D'avoir pris de mauvaises décisions dans le choix de la nouvelle boutique, d'avoir essayé de réaliser mon rêve dans une boutique mal placée et d'avoir échoué à le faire vivre. Et de plein d'autres choses.

Depuis mars, je suis de nouveau dans un travail de bureau. Mais à un poste sans aucune prise de décision. Je ne m'en sens plus capable. Et bien j'aime beaucoup ce poste. J'y ai une fonction, un rôle. Je ne suis plus l'assistante d'un cadre supérieur qui doit décider, analyser, improviser et rester dans l'ombre. Je suis une petite fourmi mais qui a une utilité et qui fait bien son travail, sans stress et sans pression, dans une ambiance bienveillante. Bref, je me reconstruis, petit à petit. 

Ce qui m'a le plus choqué pendant cette période c'est l'attitude des gens autour de moi. La dépression est totalement niée. On appelle ça une grosse fatique, un manque de motivation ou de volonté. J'en ai entendu des "ça ira mieux" ou "tu devrais sortir plus" ou encore "bouge". Le déclic s'est fait un jour que je me suis demandé si ce que je vivais était une dépression ou une grosse fatigue. En lisant un article sur internet, j'ai réalisé que j'étais malade. Que ce que je vivais avait un nom. Que c'était reconnu. Et surtout que ça se soignait. J'ai encore du chemin à faire mais je vais mieux. Je revois le côté positif des choses. Je prends soin de moi et je fais bien attention à ce que les morceaux brisés se recollent dans le bon sens pour que je puisse continuer d'avancer.

Un ami sophrologue m'a parlé de la Thérapie Comportementale et cognitive. C'est une thérapie active, pour changer de façon de regarder les choses. Je n'avance pas beaucoup dans mes exercices et la lecture du livre mais ça m'aide. Je n'avais aucune envie d'aller "parler de ma mère" à un psy analytique. 

Je vous présente Pilou, mon petit compagnon plein d'amour inconditionnel.

20150402_220735

 

Posté par Lalie_nea à 20:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 janvier 2015

J'ai froid...

Quand j'arrive le mardi matin dans la boutique, il fait moins de 12° dans mon bureau. Donc j'ai froid. Ce matin, en prévision à la maison j'ai essayé un petit gilet tricoté il y a déjà quelques années (2010). Il a dû rétrécir dans mon placard, ça serre vraiment... comprends pas. 

Notez que déjà, ça tirait un peu sur les boutons.

SAM_0492_medium

Je vais donc m'en tricoter un autre, dans une couleur que j'ai tout plein en stock. Aiguilles 6, ça va aller vite. 

Posté par Lalie_nea à 11:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 janvier 2015

Grafting

Parce que certaines finitions font la différence, LE GRAFTING. 

Une horreur de technique je ne parviens pas à mémoriser. Une petite chanson à se mettre dans la tête pour coudre dans le bon sens. Cela pourra être utile par exemple pour refermer une bordure en i-cord ou plus classiquement, des épaules de vêtements. 

Un bon tuto bien clair en vidéo ici 

 

Rappel de la petite chanson du grafting

  • Devant : Knit - Purl
  • Derrière : Purl - Knit

Le mouvement complet fait :

  • Knit [slip the stitch] - Purl [tire le fil]
  • Purl [slip the stitch] - Knit[tire le fil]

Perso, ça m'aide beaucoup cette petite chanson (K - P / P - K)

Posté par Lalie_nea à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]