17 janvier 2012

En rogne

Ceux qui me connaissent le savent et pour les autres je vous le dis : pour me mettre en colère il faut y mettre beaucoup beaucoup de bonne volonté. Je suis très patiente. Or ce soir, je suis en colère. Mais vraiment, profondément. Vingt minutes de musique au maximum de mon nouvel auto-radio dans la voiture, 25 minutes de boxe et de vélo sur la Wii et un bain chaud n'y ont rien fait. Je crois que le prochain qui me manque de respect mange mon clavier sans préavis.

Je suis sous tension en ce moment, j'ai un gros projet qui mijote sous la marmite et je vis ça toute seule, stress, questions et réponses inclus. Dans mon travail je crois que mon chef se moque de moi et je suis démotivée à 250% mais il ne faut pas que ça se voit. Un autre stress à vivre seule. Mon ex-mari ne paie plus la pension alimentaire des enfants depuis 6 mois et Kid A a du mal à s'en sortir pour vivre tout seul à Rouen, je vais entamer les procédures guerrières à la fin du mois. Tout pour moi aussi le bon stress. Ce soir Kid B rentre à 20h30 au lieu de 19h et me préviens pas SMS quand mon portable est éteint, c'est génial je me sens comme la tenancière d'un hotel-restaurant.

Bref, autant vous dire que je ne suis pas à prendre avec des pincettes. Et encore, tout cela n'est rien, c'est mon quotidien de femme qui vit seule avec deux grands enfants à charge (et un boulot de ***).

Le pompon est à venir. Ce matin, en pleine formation d'une journée sur un outil merveilleux que je pense ne jamais avoir à utiliser (frustration à 350%, merci chef), j'envoie un SMS à mon cher et tendre (oui, vous pouvez relire le paragraphe précédent, j'ai un doux ami même si ce n'est pas toujours flagrant tellement je me sens seule) avec ces quelques mots "tu me manques". J'ai donc passé la journée à guetter une réponse qui mettrait du doux sur mon stress (je suis aimée... ouf, la journée n'est pas si pourrie). Ben non. Rien du tout. Ni portable en panne, ni réseau saturé. Rien du tout. Mon SMS lui a fait plaisir mais il attendait le soir pour m'appeler. Genre un SMS de réponse-type-à-la-vénusienne : "toi aussi tu me manques" ou "je pense à toi"... non. Il n'y a pas pensé. 

Et ça, ça me rend dingue. DINGUE. Je ne mérite pas un mot tendre ? Une attention ? A quoi ça sert d'avoir un petit ami si ce n'est pas à ça ?

Et en plus je suis super stupide. Mais alors stupide puissance 4.000 à la douzaine. Tenez-vous bien que j'ai espéré, que l'idée m'a traversé l'esprit, que je me suis dis que "peut-être", il aurait envie de se faire pardonner en passant à la maison pour me faire un bisou (il habite à 15mn et il a un scoot).

Allez, rien que d'en parler ça m'énerve encore plus. Parce qu'il n'est pas venu et que ça ne lui est même pas venu à l'idée. Tenez-vous bien, il ne comprend même pas pourquoi je lui prend la tête pour un pov' SMS.

Je suis ENERVEE.... houlala..... 

Posté par Lalie_nea à 20:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


16 janvier 2012

Pas dans le vent...

Je n'y connais rien en mode, en marque, rien du tout.

Ce soir, un petit tour à Vélizy II pour acheter une recharge pour mon agenda. Je passe devant une boutique de jeunes qui m'intrigue : Hollister.

Je rentre, whaou... c'est super beau. Peu de lumière, un vrai décor, du son, des odeurs... impressionnant. J'ai envie de tout acheter pour Kid B.

hol_55734_01_prod1

Ca tombe bien, je craque pour un gilet en laine genre sport, vraiment chouette. Dans la demi-obscurité, je déchiffrele prix : 56€ soldé à -20%. Chouette, c'est une boutique super stylée ET abordable. Me voilà partie à faire la queue derrière les 500 autres personnes qui pensent comme moi. Un peu de lumière, je relis l'étiquette pour faire jouer mes neurones avec le montant de la remise... 96€. Un gilet made in China. Même bien stylé ça ne va pas le faire.

Grrrrrr............. retour dans sa penderie le gilet. Sont fous ou je suis pas en phase ?

Posté par Lalie_nea à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2012

Résolutions de nouvelle année ?

J'ai fait un peu de ménage hier et découvert un carton demeuré quasi-inexploré depuis mon emménagement. Un carton dans lequel j'ai empilé mes tricots terminés ou presque terminés. Bref, une grosse pile de choses en devenir.

Plusieurs familles d'états d'achèvement :

- le fini-de-tricoter, avec finitions, lavé mais non repassé,
- le fini-de-tricoter, non lavé avec finitions,
- le fini-de-tricoter, sans finitions (fils à rentrer, petite couture qui manque), sans parler du blocage,
- le fini-de-tricoter à 95%. Genre le petit haut d'été auquel il manque 5cm de bretelles pour être un truc super chouette à porter aux beaux jours.

Argh.....

J'ai commencé par la partie facile, un coup de fer, une photo et hop. Vous vous demandez pourquoi cette partie-là est lavée et pas le reste ? Parce que j'avais tout remis à ma maman il y a quelques mois pour finitions. Si j'ai pas honte ?... ben un peu... mais elle dit qu'elle aime bien et que ça la dérange pas... (merci maman !).

Un ensemble d'été pour fillette, initialement tricoté pour Charlotte qui va sur ses 3 ans qui à qui ça n'ira plus du tout. Heureusement que ma cousine a eu la bonne idée de refaire une fille depuis, elle pourra le porter ce été.

SAM_1499

 (j'ai oublié comment on ajoute un bouton Ravelry... c'est ICI pour le cardigan et c'est ICI pour la robe)

Posté par Lalie_nea à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

THE cannette de Noël

Je vous montre encore ma cannette de Noël et après je vais revenir à une actualité un peu plus récente

SAM_1457

Si vous vous dites que mon salon a changé depuis la dernière fois que j'ai posté une photo, vous avez raison. J'ai déménagé en août dernier.

SAM_1465

 

Pour la cannette, farce toute faite au milieu et rotissage minutieux au four avec arrosage régulier. Franchement, je ne pensais pas que je savais encore faire tout ça en cuisine !!! 

Posté par Lalie_nea à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

THE bûche de Noel

Et voici, avec 3 semaines de retard, la réalisation de ma bûche de Noël, une bûche façon Forêt Noire version framboises.

SAM_1451

Le biscuit

Dans un saladier, faire blanchir et un peu monter 3 jaunes d'oeuf + 150g de sucre glace avec un fouet électrique.
Dans un autre saladier, monter les 3 blancs en neige. 
Mélanger les blancs en neige, les jaunes, 75g de farine (tamisée si besoin) et 40g de cacao non sucré.

Etaler dans la lèche-frite recouverte de papier sulfurisé beurré. Taper la plaque pour que ce soit bien plat et pas trop épais. (c'est là que tout le monde réalise que je n'avais plus de papier sulfurisé et que j'ai mis du papier alu... oups).

SAM_1439 

Mettre à cuire dans un four à 180°C pendant 8 à 10 mn. Dès la sortie du four, retourner la plaque sur un torchon bien propre et humide et l'y laisser jusqu'à ce que le biscuit refroidisse.

La crème chantilly

Monter en chantilly 25cl de crème entière liquide à laquelle vous ajoutez 60g de sucre glace à la fin.

C'est super simple, il faut arrêter de paniquer au seul mot de "monter une chantilly". Quelques heures avant la réalisation, vous mettez dans votre congélateur votre saladier, les pales du fouet électrique et la crème entière liquide (pas la veille, sinon ça va être difficile à sortir de la brique...). Il faut que tout soit bien froid. Et c'est tout. Vous fouettez la crème au fouet comme pour faire des oeufs à la neige et vous vous DETENDEZ. Ca monte tout seul. Vous ajoutez le sucre glace à la fin, vous montez encore un peu et c'est fini !!!

Le montage

Vous mélangez une ou deux cuillères de bonne confiture de framboises avec de l'eau sucrée pour faire un sirop et vous étalez sur le biscuit avec un pinceau.

Si vous avez du kirch ou une autre sorte de sirop c'est bien aussi. J'ai apprécié le goût de la confiture à la dégustation et il faut attendrir le biscuit un peu. 

Vous étalez une couche de chantilly sur le biscuit.

SAM_1443

Ensuite vous répartissez les framboises sur la crème (les miennes n'étaient pas décongelées, je les avais oubliées dans le congelateur, ça n'a pas été un problème).

Et enfin et c'est là que j'ai un peu stressé : on roule !!! La framboise non décongelée ne s'écrase pas trop bien au roulage et a tendance à avancer en même temps que le biscuit (et la chantilly...). J'ai donc roulé "large" pour passer "sur" les framboises. On reste zen, en deux tours c'est bon.

Coupez les extrémités en biais pour faire bien propre. J'ai remis une des deux entames sur le dessus de la bûche pour faire une branche. Là tout de suite ça fait moche, mais après la décoration ça le fait.

La décoration

Vous avez maintenant un biscuit au chocolat roulé plein de chantilly et de framboises. Pas encore une bûche... J'ai choisi l'option ganache au chocolat. C'est à mon avis trop chocolaté pour le goût de la bûche mais indispensable pour le look.

Faites fondre tout doucement 200g de chocolat noir et 200g de crème liquide dans une casserole. Tartinez votre biscuit roulé.

SAM_1445

OK, on n'a toujours pas l'air d'une bûche. Personnellement la tension commençait à monter, je ne commençais à manquer d'idées. J'ai donc sorti ma fourchette et j'ai fait des rayures de bois sur le chocolat (merci Marmiton pour l'idée).

SAM_1450

Le goût ? Léger, parfumé à la framboise et au chocolat, vraiment parfait après un repas un peu riche de Noël. Je dois chercher une autre forme pour pouvoir le refaire dans l'année. Parce que quand on a terminé, on se dit : facile... (et quand on la dépose sur la table de Noël on dit : c'est moi qui l'ai faite devant deux paires d'yeux tous fiers !!!)

Posté par Lalie_nea à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :