27 mars 2010

Rodin

Je viens de  passer l'après midi au musée Rodin avec un jeune homme plus que charmant. En dehors du fait que mon esprit volette à plusieurs mètres au dessus de mon cerveau actuellement, j'ai adoré cette visite et les merveilles que j'y ai vues.

Il se trouve que j'ai prévu de me remettre à sculpter mais jusqu'à présent, c'était confidentiel. Et cette invitation à visiter pile ce musée-là, celui du maitre, est arrivée de façon très opportune.

J'ai toujours soigneusement évité de visiter des musées de sculpteurs ou de regarder leurs œuvres. Pour que mon esprit reste brut, comme vierge. A part Rodin. Mais cela n'a pas suffit.

Et cette visite a semé le trouble pour une de mes réalisations, la dernière je crois (il y a plus de 16 ans). Les autres sont dans mon album à gauche. Voici ma sculpture :

DSC00186

Et voici celle de Rodin. On ne compare pas la technique, mais la similitude dans la tension du corps est troublante.

rodin_2
Je me sens très mal, je n'avais aucune idée qu'il avait fait cette merveille. Mon professeur m'a toujours dit "Nathalie, ne t'inquiète pas, tout a déjà été fait". Je n'avais pas idée que cela puisse être à ce point.

Quelques images de ce qui m'a ému cet après-midi. J'aime les dos qui se cambrent, la tendresse de ce baiser et l'abandon d'un cou qui se donne.

 DSC00187
DSC00188
DSC00189

Ce n'est décidément pas sur mon blog que vous trouverez de belles photos. J'ai pris ces clichés comme base de travail pour la suite, mais je suis partageuse...

Posté par Lalie_nea à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :