16 mars 2009

Comment rabattre les mailles - EZ way

Une des choses que j'ai apprises avec Elisabeth Zimmermann, c'est une toute nouvelle façon de rabattre les mailles. C'est expliqué dans le livre, mais je n'ai compris qu'après avoir vu cette vidéo.


Le résultat est bluffant, c'est comme si le tricot était arrêté en plein vol. Il n'y a pas le rang tout plat comme avec la méthode classique. C'est élastique et élégant. En plus, c'est beaucoup moins barbant à faire.

Posté par Lalie_nea à 20:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Mais c'est qui EZ ?

Dans un post récent, je remerciais Elizabeth Zimmermann (EZ) pour ses conseils comme si c'était une vieille amie. Je serais bien incapable de la présenter parce que je ne sais pas grand chose de cette dame. Mais je voudrais parler un peu de ce qu'elle a apporté à mon tricot.

J'ai croisé le nom cette créatrice pour la première fois sur le blog de La Poule avec le gilet Baby Surprise Jacket.

Quand j'ai vu ce gilet, ça a fait tilt. C'est juste génial. Ça se tricote en un seul morceau avec deux coutures en haut des manches. J'ai cherché le modèle et j'ai acheté le modèle en français ICI et le livre The Knitting Workshop dans la foulée ICI aussi.

La lecture de ce livre a bouleversé ma façon de tricoter. Vraiment. Cette dame a une vision du tricot que je n'avais jamais envisagée. Elle redessine les formes. Et elle donne des techniques pour faire les choses, pas seulement les patrons qu'on doit suivre ligne à ligne. Je tricote depuis longtemps mais je devais être une tricoteuse moyenne parce que j'ai découvert qu'on pouvait faire aller les diminutions vers la droite ou vers la gauche, qu'on pouvait monter les mailles de plusieurs façons différentes, qu'on pouvait faire des pulls entièrement sans couture et sans se prendre trop la tête. Bref, ça m'a donné l'impression d'apprendre à tricoter.

J'ai fait deux BSJ. Un pour Aurélien, qui a un an, en suivant le modèle pas à pas (vu la complexité du truc, je ne me sentais pas d'innover). Ca m'a fait un gilet taille naissance et en plus le motif ne rend rien à la photo.
DSC01866

J'ai changé de laine et j'ai joué de la calculette. Aurélien, tu n'as jamais été aussi près d'avoir un gilet (faut que je le poste maintenant) :

DSC02002

C'est un plaisir à tricoter, ça va vite, c'est marrant et c'est mignon. Et en plus, ça jete ! parce que quand tu commences à essayer de comprendre comment ça marche et comment c'est tricoté, houlala...

Posté par Lalie_nea à 20:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mars 2009

Un autre petit granny ?

Ce week-end, j'ai fait du rangement dans les pelotes de laine chez mes parents (oui, j'avais dit que je ne le ferai pas parce que ce n'était pas raisonnable) (ça dérange quelqu'un ?). Et j'ai ramené un sac plein de pelotons de toutes les couleurs.

DSC02175

J'ai commencé à faire des petits granny avec au soleil mais je n'aime pas ce que ça rend. Je sens que ça va manquer de rythme. J'ai cherché sur Ravelry et j'ai trouvé ça (clic !).

2787941715_2f4be95a8b

Ce mode d'emploi très simple va m'être utile pour organiser mes couleurs. Parce que je suis très maladroite avec les couleurs, j'ai beaucoup de difficultés à les associer.

Là, c'est sur une base de 10 couleurs. Comme j'en ai bien plus, je vais faire des groupes de couleurs. L'assemblage sera en parme. Là, j'achèterai la laine parce qu'il risque d'en falloir beaucoup et que je n'ai rien trouvé dans ces tons chez Maman. Il y a 6 carrés différents. Ça va m'alléger l'imagination. Je pensais qu'être libre avec mes couleurs allait me plaire, mais non en fait.

La galère avec les granny, c'est les fils à rentrer. J'avais trouvé l'astuce avec les solid squares, mais là, je ne vois pas.

Je récapitule :
a) ce soir j'avance sur ma BB pour alléger ma conscience
b) je commence la Granny parce que j'ai envie de jouer (mais c'est MAL)
c) je cherche un autre modèle de pull à commencer pour la laine d'été que j'ai aussi ramené avec moi (houlala, c'est TRES MAL ça)

Ce matin, j'étais là avec mes couleurs. C'était bon...
DSC02179

Hahahahahaha.... Je suis trop bête... j'ai oublié un facteur important de la couverture en crochet. La quantité de laine nécessaire... J'ai des pelotons à peine assez gros parfois pour faire deux tours de petits granny et je veux me lancer dans une couverture... Hahahahahaha... quelle nouille je fais.

Bon, faut que j'y repense.

Et si je faisais un coussin fleur ? A la façon de Facile Cécile ?

Ou que je reprenais mon idée de petits granny sauvages mais en structurant les couleurs ? Je suis capable je pense de faire un patron pour mes couleurs. Je vais m'aider de plaids existants et je vais écrire mon plaid.

Ha, que je suis indécise...

Posté par Lalie_nea à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mars 2009

Journée de la femme

I_can_do_it

Wikipedia : Rosie the Riveter ou Rosie la Riveteuse est une image célèbre et une icône populaire de la culture américaine, symbolisant les six millions de femmes américaines qui travaillèrent dans l'industrie et qui produisirent le matériel de guerre durant la Seconde Guerre mondiale, alors que les hommes étaient partis au front. Le personnage de l'affiche est devenu par la suite à la fois une icône féministe aux États-Unis, et un symbole du poids économique naissant de la femme.

On est toutes une Rosie la Riveteuse... même si y'a des jours où j'ai la nostalgie des héroïnes de Jane Austen.

Posté par Lalie_nea à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2009

Mon petit pull qui monte qui monte

Ça avance, c'est encombrant comme tout, stressant aussi parce que tout le rendu du pull est dans l'encolure et que je navigue à vue. Mais les essayages sur pyjama le soir rendent bien.

DSC02169

Gros plan du raglan (mon premier...)
DSC02171

Je remercie Elizabeth Zimmerman sans qui rien de ceci n'aurait pas été possible. Merci à ses explications pour faire des diminutions qui ont un sens, merci à son fameux SSK. Elle a sorti mon tricot de l'âge de pierre, je lui suis vraiment reconnaissante.
D'ailleurs si de généreux donateurs se demandaient ce qui me ferait plaisir, un autre livre d'elle serait une super idée.

Je compte terminer mon gilet ce soir et épater Maman en le portant demain (oui oui, je ferai une photo) (message rassurant ajouté à l'attention de mes nombreux lecteurs et lectrices, c'est à dire moi, mon chat et ma filleule... mais je me dis que psychanalitiquement, ça doit être bon de livrer ses morceaux de vie à son clavier et en plus, c'est gratuit !).

Je n'ai rien dit de mon chat depuis près de 3 jours, c'est grave docteur ? Je vais y remédier immédiatement : elle a destructuré une pelote de laine-ruban de mon pull aujourd'hui. Vu comment elle a baissé les oreilles quand je suis rentrée et que j'ai vu ça, elle savait qu'elle avait joué avec un truc à moi et qu'elle n'avait pas trop le droit... Mais après tout, ça serait dommage qu'elle n'ait pas aussi envie de participer. Donc bon... je vais remonter la pelote (objet d'art moderne actuellement) et on va passer l'éponge... Je suis trop gentille.

Posté par Lalie_nea à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 mars 2009

Hors du temps... pour moi !

Parce que je le vaux bien, parce que je suis fatiguée et parce que j'ai envie de me faire dorloter, j'ai envie de prendre soin de moi. Et puis ce week-end, sur la 6, il y avait une émission sur le sujet (avouez que ça tombe bien).

J'adore aller au hammam. Je vais au hammam de la Mosquée de Paris. Mais c'est loin de la maison et c'est tout un truc pour y aller. Ca le vaut, mais il faut la sortir l'énergie pour traverser Paris et trouver une place de parking !
Je prends mon après-midi, je fais mon sac la veille (plus une longue séance épilation parce que la désocialisation hibernatoire se niche partout), je choisis un maillot... Pour tout ça, compter presque une semaine de mise en condition. Mais après... une fois sur place...

Donc j'ai regardé avec beaucoup d'attention l'émission de Bien dans ma vie de ce week-end qui donnait tout le planning pour se faire une séance de hammam à la maison. On récapitule les phases économisées : épilation, choix du maillot + temps illimité sur place + les sous (ben oui, c'est pas gratuit les soins et tout).

Je me connais, dans une semaine j'aurai oublié les étapes de la chose. Et puis, comme je suis bien bonne et que je me dis que M6 n'est pas diffusé partout...

1- Faire les courses histoire de ne pas avoir à ressortir ou à reporter à "une date ultérieure"
- surfate de magnésium (pharmacie)
- poudre d'argile (grandes surface)
- eau de rose
- huile de massage qui sent bon (argan...)
- savon noir
- boissons, repas sympathique, petites douceurs...

2- Le jour J, virer les éléments perturbateurs de la maison (pour moi c'est juste les enfants, mais d'autres pourraient avoir des charges plus lourdes : mari, petit ami...) pour être vraiment, mais vraiment tranquille et pouvoir déambuler sans complexe dans la maison avec ce que vous voulez sur la figure.

3- Préparer la salle de bain. Idéalement retirer tout ce qui peut avoir de mauvaises ondes (linge sale, éponges à récurer...) mais chez moi, c'est tout petit donc je propose de recouvrir le linge sale avec un paréo avec de jolies couleurs pour faire diversion. Allumer des bougies (sans mettre le feu au paréo), se la jouer comme dans les films quand la fille prend un bain quand il y a de l'orage et qu'il y a un psychopathe en liberté. Il y a des bougies tout autour de la baignoire et elle boit du champagne. Sortir vérifier que la porte d'entrée est bien fermée.

4- Se faire couler un bain bien chaud. Oui, bon j'ai une baignoire sabot, mais ça marche quand même, il n'y a qu'à se mettre à l'envers, c'est à dire les fesses dans le fond, la tête dans le robinet et les pieds en haut pour être immergée en entier. Si-si, c'est assez confortable, c'est pour ressortir que c'est la misère...

Y glisser 8 sachets de sulfate de magnésium (dans l'émission, ils disent que ça fait 250g et que c'est pas cher). Ça fait transpirer (ressortir chercher une bouteille d'eau dans la cuisine). Mijoter (avec ou sans champagne) jusqu'à'à ramollissement.

5- Sortir du bain, se sécher et s'enduire le corps de savon noir. Là, c'est la guerre parce que le savon noir (fidèle compagnon des émissions d'été avec de l'eau et des toboggans de mon enfance dans Jeux sans Frontières que je regardais chez mes grand-parents), le savon noir, donc, ne s'étale pas. Il fait des paquets, qui se déplacent plus ou moins bien, mais ça ne s'étale pas. Donc "répartir" le savon noir sur votre corps. Laisser poser 10 mn (pause champagne ?) et rincer sous la douche (ha, vous n'aviez pas vidé la baignoire... c'est "balo" comme disait Papy).

6- C'est l'heure du gommage. On se frotte partout avec un gant de crin ou un gant spécial hammam, ça a un nom technique mais il m'échappe. Ça a l'air doux mais quand on frotte, ça frotte bien. Prévoir une brosse à long manche pour le dos (je vous rappelle que vous avez fait le vide dans la maison, donc pas de volontaire pour vous frotter le dos à part le psychopathe en liberté mais il ne devrait pas vous déranger si vous avez bien fermé chez vous).

7- Maintenant que vous avez bien décollé le papier peint de la salle de bain avec la vapeur, je vous propose de ruiner votre tuyauterie et de faire un masque à l'argile. Vous êtes toute rouge, essoufflée par l'effort du gommage, c'est ça l'élégance à la française ! Tant qu'il reste un peu de champagne et des bougies, tout va bien.

Dans un saladier, mélangez de la poudre d'argile et de l'eau tiède ou de l'eau de rose (je n'ai jamais essayé, si ça se trouve, ça sent très mauvais l'argile). Se recouvrir le corps du mélange. A mon avis, il faudrait retirer le paréo du tas de linge sale et s'en servir pour protéger le sol...

Laissez poser 10 mn. La maison est vide, je pense qu'une expédition gourmande dans la cuisine est envisageable, on l'a bien méritée... Sauf si l'argile se solidifie en séchant, alors là, figée dans la cuisine, la porte du frigo ouverte dans une main, la bouteille de coca dans l'autre, les pieds dans une marre brune et les yeux, seuls éléments encore mobiles, cherchant le téléphone portable avec angoisse. Mais vous voyez votre mec arrivant pour vous secourir à ce moment précis ? Non, non, non. C'est KohLanta dans la cuisine, vous regagnez la salle de bain avec la démarche de Frankenstein. Courage, sous la croute solide, la peau est douce !

C'est là que vous allez payer des vacances au soleil à votre plombier : rincez-vous dans la baignoire. Jusqu'à ce que vous retrouviez votre couleur d'origine. Si l'eau ne s'écoule plus, demandez au psychopathe qui est dans l'entrée s'il a des talents de bricolage.

8- Sortez de la salle de bain (restez détendue sinon vous allez tout gâcher, c'est pas cher un plombier en urgence le dimanche) et continuez ce moment de plaisir dans votre canapé. Et prenez le paréo avec vous pour protéger le canapé, on va s'enduire d'huile-qui-sent-bon.
Vous vous tartinez 'huile-qui-sent-bon (argan pour faire "in" mais il y a d'autres huiles), en insistant sur les zones sèches (les pieds, les coudes, les genoux, les mains...).

9- Glissez jusque dans la cuisine (no comment) pour vous préparer des compresses pour les yeux. Vous allez voir, ça va faire comme dans les films. Dans une soucoupe, du thé, un peu d'eau de rose et quelques gouttes d'huile (d'argan oui, on sait), on fait un canard avec deux cotons à démaquiller et pof sur les yeux (attendez d'être revenue dans votre canapé, sinon avec l'huile et les restes d'argile...).
Mettez-vous un peu de musique douce ou une émission pas prise de tête à la télé et faites le vide...

10- Il est l'heure pour les enfants-mari de rentrer à la maison, la cuisine est en chantier, la baignoire est bouchée et il y a des serviettes partout sur le sol, le diner n'est pas prêt et vous n'êtes même pas coiffée ou maquillée ? Rattrapez votre dose de stress quotidien en 3 minutes chrono...

Conclusion ? Y'en n'a pas, "hors du temps", parfois, ça se mérite.

Posté par Lalie_nea à 20:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2009

Un granny ? OUI !

Je pensais qu'en faisant la BB, je faisais des granny. Mais non !! La BB, ce sont des "solid squares" (rien à voir !)

J'ai fait mon premier VRAI granny hier soir pour le plaid de l'amitié pour Delphine. Et là, découverte. Quel pied le granny !! C'est très différent du solid square parce qu'on pique entre les blocs de brides. Donc ça va beaucoup plus vite, y'a pas besoin de viser !! (mais je n'ai pas trouvé l'astuce pour rentrer les fils, grosse galère).

DSC02160

Le week-end prochain, chez les parents, je vais faire une vraie descente dans les vieilles pelotes de Maman ! Tri par taille de laine, choix des couleurs... Remarque, non, pas le week-end prochain. Je dois d'abord terminer ma BB, mon gilet raglan. Et aussi trouver une manière d'assembler les carrés de 20x20 cm en tricot que j'ai déjà faits. Une jolie bordure en crochet, faite en relief, ça pourrait le faire.

Que je suis raisonnable...

Il pleut. Ca tombe bien, j'ai prévu de ne rien faire ET de ne pas sortir aujourd'hui. L'excuse idéal à la désocialisatoin hibernatoire, c'est la pluie. Cool... Les aiguilles, la souris et la télécommande sont tes amis...

Posté par Lalie_nea à 11:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Le chat et le tricot

Il y a des moments dans la vie d'un tricot où toute la place disponible sur le canapé doit être rentabilisée (surtout quand les kids ne sont pas là).

DSC02152

La place allouée au chat étant indisponible, je vous renvoie au petit film de mon post d'hier et dans la vraie vie, ça donne ça...

DSC02149

Je n'ai pas bougé, toute à mon actualité de "comment-ça-se-monte-ce-scrogneugneu-de-pull". Elle a changé de tactique...

DSC02151

Et elle peut rester comme ça à m'hypnotiser avec ses gros yeux pendant des minutes entières !!! Ca, ça m'agace vraiment. C'est comme si elle m'envoyait des ondes, je ne peux plus me concentrer quand elle fait ça.

Que je vous montre ce qui m'a empêché de faire une place au chat. Le montage des manches de mon pull raglan. Le corps du gilet est en un morceau. Les manches devaient être tricotées en rond mais mes aiguilles circulaires n'étaient pas assez courtes pour faire le tour des manches et pas question de faire ça sur 5 aiguilles (en plus je n'en ai pas dans cette taille).

L'idée c'est de monter les manches sur la même aiguille que le corps. Sur les explications, ils disent juste "glisser les manches sur la même aiguille circulaire que le dos et les devants, au dessus les mailles rabattues pour les emmanchures". Ben voyons. Dans un espace de 8 mailles, faut en "glisser" 74.

C'est là que mon esprit agile s'est souvenu d'un petit dessin de mon livre de Elizabeth Zimmerman (la déesse du tricot avec cerveau intégré)

DSC02156

Haaa... oui, je vois... (dégage le chat !)

Évidemment, le dernier rang des manches n'était pas dans le bon sens (argh, je refais un rang alors que le fil est coupé et je rentre 2 fils de plus dans une laine de type ruban ou je défais un rang ?...). Bon, Cachou, si tu continues, je te lance la télécommande !

J'y suis arrivée (parce que je ne suis pas complètement stupide quand même). C'est là aussi que le kit d'aiguilles que j'ai eu à Noël est vraiment génial, il y a toutes les longueurs de câble. Parce que quand même, quand on ajoute 140m, faut de la place.

DSC02154

Bon, j'en suis là parce qu'épuisée par l'effort (et les explications du raglan à venir), je suis allée me glisser sous ma couette.

Posté par Lalie_nea à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mars 2009

Ceux qui ont un chat comprendront

Ce matin, à la recherche studieuse d'un traiteur de plateaux repas pour le bureau, j'ai trouvé ceci. Ha... ce dessinateur doit avoir un chat lui-même pour être si près de la réalité.



Plateau Repas (Le chat de Simon) - Humour

Il y a deux autres vidéos du même chat ICI et ICI, c'est un régal.

Cachou... arrête de bouder, je t'aime quand même... Depuis que j'ai écris qu'elle prenait toute la place dans le canapé, elle rentre ses pattes. Elle doit lire ma prose...  Bon, ben faudrait pas qu'elle oublie de laisser un commentaire la prochaine fois (c'est valable pour vous aussi !).

Edit : il faut voir la tête de Cachou quand elle entend les miaou de la BD. Elle fixe les baffles comme s'il allait en sortir quelque chose, les pupilles pas super douces. Et en plus, je crois qu'elle comprend que je me moque d'elle. Je doute d'avoir un calin dans le canapé ce soir...

Posté par Lalie_nea à 19:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mars 2009

Poupées de papier

Hier gros stress au bureau. Pour rendre le sourire à un collègue qui risquait de devoir passer la nuit à l'hôtel alors que ce n'était pas prévu, je lui ai proposé de lui faxer un slip propre.

C'est là que j'ai pensé à ces habits de poupée qui ont des languettes qu'on replie pour que ça tienne. Des "poupées de papier" ou paper doll ça s'appelle. J'ai cherché quelques planches sur le net pour les faxer au collègue en question (mon humour vaut ce qu'il vaut, on avait besoin de se changer les idées hier).

cindy1

Et là, devant ces planches de vêtements de toutes les époques, à une planche de vêtements pour Lili que j'ai vue sur ebay, et en en parlant avec mes enfants hier soir, tous mes souvenirs de petite fille sont revenus. Comment chez mes grands-parents je découpais dans les journaux pour avoir de jolies textures pour les vêtements. Les dessus de lits de la vente par correspondance étaient très bien parce qu'il y avait de la surface pour découper des manteaux.

Je crois qu'il y avait des cahiers, avec une page cartonnée au milieu pour la poupée et des pages en papier normal à découper, en faisant bien attention, avec les ciseaux argentés à bout rond.

J'avais complètement oublié. Ce sont des souvenirs qui sentent les vacances, les jours de pluie, la brioche de Mamie et le journal de Papy. La nostalgie, c'est triste ou juste tendre ?

En dehors de cette petite madeleine, j'ai trouvé ce blog et ces post en particulier qui m'ont fait bien sourire, ça sent l'humour ça !

Posté par Lalie_nea à 09:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :