Après trois semaines de stage chez Sephora, je peux dire deux choses. Je suis toujours motivée mais c'est physiquement épuisant. Encore une 10e de jours, ça va se terminer rapidement. J'essaie d'apprendre tout ce que je peux.

Je prépare ma rentrée de septembre, je dois me trouver un stage d'esthétique proprement dit. J'aimerais travailler dans un institut de beauté traditionnel et y apprendre tout ce que j'ai à apprendre. 

Le hic, c'est que je n'ai que des refus. Elles ne prennent pas de stagiaire. J'ai eu la chance d'appeler un institut où la dame a aussi fait une reconversion professionnelle et elle cherche quelqu'un pour la rentrée. Mais elle pensait plus à une Bac Pro en alternance. Et surtout, surtout, elle m'a dit que je ne pourrai travailler nulle part si je ne savais pas épiler.

Mais je suis de plus en plus inquiète. Parce que j'ai besoin de faire les stages pour me former. Je veux bien me former à la maison avec et sur les copines, mais alors ça sert à quoi les stages ?

Est-ce que j'ai bien fait de prendre une école de formation à distance ? Et si personne ne me prend en stage ? Je suis en mode panique, il va falloir que je me calme.

Et quand l'angoisse retombe, je me dis que je vais devoir me former moi-même, acquérir un peu d'expérience pour pouvoir trouver un stage et me former. Et aussi acheter tout le matériel pour apprendre alors que l'école m'a assuré que je n'en aurai pas besoin (puisque j'aurai un stage). Ca vous donne une idée de ce que c'est quand je stresse...

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais l'élève coiffeuse aux cheveux roses de Grease. Je n'abandonnerai pas. Mais c'est pas facile de garder confiance, surtout quand on est seule à la barre.