On fait un petit saut dans le temps entre deux articles. On peut dire qu'il y avait une vie avant et une vie après mars 2016. Tout simplement parce que j'ai décidé de vivre pour moi.

En mars, opération chirurgicale pour me sentir mieux dans ma peau. Mission accomplie.

Avril, convalescence, repos, calme, réflexion sur ma vie...

Décision : je ne retourne pas travailler dans un bureau à être assistante de direction bilingue, au service d'un directeur et à la merci des mouvements du personnel. Ce métier ne me convient pas depuis des années. Je n'ai plus mon jeune fils à charge puisqu'il est en stage de fin d'études donc bientôt salarié. Donc maintenant, je fais ce dont j'ai vraiment envie. Je dois me trouver un métier. Un vrai, un métier qui me permet de travailler seule ou pas et aussi de travailler où je veux.

L'élément déclencheur c'est l'achat d'une crème enrichie à la propolis pour mettre sur mes cicatrices. Je revois une amie à qui je donnais des cours de tricot. Elle distribue ces produits à base l'aloe vera. Je vais à un de ses ateliers.

Début mai : coup de foudre pour les produits, la plante et la marque, c'est parti pour l'aventure avec Forever Living Products.

J'ai une crème mais pas de métier. En creusant l'utilisation de cette crème, les idées s'enchaînent et cela débouche sur mon inscription à la préparation d'un Bac Pro Esthétique à distance. Donc en juin prochain, je passe mon CAP Esthétique et en 2018 c'est le Bac Pro. 

Depuis mai : je travaille mes cours, j'apprends les produits Forever, je vais à des formations Forever, je vais chez des gens que je ne connais pas. Bref, je sors de ma zone de confort et je m'en sors très bien. 

Juin : première journée porte ouverte chez moi le 18, j'ai assuré toute seule et je suis très fière de moi.

Karis Formation books

Forever logo