J'ai un peu de mal, comme tous les ans, à me remettre du vol d'une heure de ma journée. Il est déjà sept heures !!! Houlala.

Je n'ai pas perdu mon temps, j'ai terminé un gilet commencé il y a... un an. Comme le temps passe vite. Il manquait 5 rangs de point mousse autour de l'encollure. De qui se moque-t-on, vraiment... Là il est clapoté et il sèche à plat dans la chambre d'amis.

137-34_medium2

 Maintenant, je m'attaque à un autre truc qui traine depuis... la même durée. Il manque l'encollure aussi. Non mais vraiment !!! Bref... C'est un très joli pull en plus. 

1_medium2

Dans la série je me fiche du monde, je crois que j'ai un Color Affection en alpaga qui est terminé qu'il faut juste passer à l'eau ou rentrer les fils. Bien bien bien... j'y retourne donc. 

color-affection-5_medium2

Je vais pouvoir ensuite terminer les manches du Swalbard (c'est long ce projet).

Svalbard_2_medium2

 

Ensuite, je m'attaque à Sundottir, un très beau pull de style islandais que je vais couper pour en faire un gilet. J'ai acheté de la laine islandaise Lettlopi chez Triscote pour ça. Ca devrait être très chouette. 

Skydottir_2_medium2

J'ai craqué pour ce modèle à la suite d'un stage de tricot islandais que Christine organise à l'Oisivethé à Paris, sur la Butte aux Cailles. C'est passionnant, c'est fou ce que j'apprends comme choses. Christine transmet son amour de l'Islande, de ses traditions et de sa laine avec générosité et elle enseigne très bien plein de techniques de tricot. Des choses que j'avais vues sur Youtube mais dont le sens n'avait pas atteint mon cerveau.

Y'a pas, le tricot c'est super, mais rencontrer des tricoteuses, c'est encore mieux.