Dans la série "sortez-moi de ma maison", je viens de mettre un pâté de campagne au four. C'est bien connu, je suis une fille de la campagne, les pâtés, je suis tombée dedans quand j'étais petite... Mais j'avais envie d'essayer. Ma mère m'a prêté son hachoir manuel.

J'avais dans un premier temps acheté un livre "exprès" sur Priceminister, mais par "terrine", la nouvelle mode inclue tellement de chichis et de recettes à base de poissons et de légumes que je l'ai remis en vente sans rien essayer. A moins d'avoir des placards pleins d'épices, de vin blanc et de millions de viandes qu'on ne trouve nulle part, rien n'est faisable. Bon achat...
Direction Marmiton pour une recette simple. J'aurais pu commencer par là, mais j'avais envie de feuilleter un livre de recettes et de rêver un peu.

J'ai donc trouvé la recette du pâté de campagne de Mémé Marie qui me semblait dans mes cordes et dans mes prix. Coût de revient : 8 euros environ pour une jolie terrine.

Je vous laisse lire la recette directement sur le site, moi je vais vous raconter ce que le mode d'emploi ne dit pas. Déjà, la "gorge de porc", mon boucher il ne faisait pas (j'aurais eu plus de chance chez un charcutier...) donc j'ai acheté de la poitrine de porc (500g). Il me restait deux côtes de porc dans l'échine, pof, coupées en morceaux et direction le hachoir.

Haaaa... le hachoir. Ca a l'air tout simple comme ça, mais en fait... Je n'ai pas pris de photo du mien (il est en train de savonner dans mon évier), mais en gros, ça ressemble à ça :

26439326

 Vous mettez les morceaux de viande dans le haut du hachoir, vous vous sentez la reine de la cuisine et vous tournez la manivelle. Rien ne se passe. Pourquoi ? Parce que la viande est un peu filandreuse et grasse et que les morceaux s'enroulent autour de la tige de sortie et forment un bouchon compact et assez beurk à retirer. C'est à dire que pour 500g de viande, vous avez 350g de viande hachée et 2 heures de lutte.

Le plus gore a quand même été le hachage des foies de volaille. Mais bon, quand on arrête de penser à Dexter et à tous les autres tueurs en série, ça va. En fait, la fabrication d'un pâté c'est pas pour les trouillardes. C'est ce que j'en retiens.

Quand vous avez terminé de ruiner votre cuisine toute propre, vous plongez votre main dans le bol pour intégrer un œuf et les autres ingrédients. Vous vouliez des sensations ? Vous en avez. Garanti. Perso, j'aime bien mais attention, c'est très personnel.

Si vous voulez faire les choses bien, n'oubliez pas de goûter votre mélange avant de le glisser dans votre four. Miam... Je n'en ai pas pris une louche, bizarrement, j'ai trouvé ça très bien assaisonné au premier essai. Petite joueuse ? oui, sans doute un peu.

Bon, là c'est au four pour 3 heures. J'ai très envie que ça soit bon, parce que... ça le vaut bien ! Dégustation dans quelques jours, je vous dirai.

SAM_0625