Hier gros stress au bureau. Pour rendre le sourire à un collègue qui risquait de devoir passer la nuit à l'hôtel alors que ce n'était pas prévu, je lui ai proposé de lui faxer un slip propre.

C'est là que j'ai pensé à ces habits de poupée qui ont des languettes qu'on replie pour que ça tienne. Des "poupées de papier" ou paper doll ça s'appelle. J'ai cherché quelques planches sur le net pour les faxer au collègue en question (mon humour vaut ce qu'il vaut, on avait besoin de se changer les idées hier).

cindy1

Et là, devant ces planches de vêtements de toutes les époques, à une planche de vêtements pour Lili que j'ai vue sur ebay, et en en parlant avec mes enfants hier soir, tous mes souvenirs de petite fille sont revenus. Comment chez mes grands-parents je découpais dans les journaux pour avoir de jolies textures pour les vêtements. Les dessus de lits de la vente par correspondance étaient très bien parce qu'il y avait de la surface pour découper des manteaux.

Je crois qu'il y avait des cahiers, avec une page cartonnée au milieu pour la poupée et des pages en papier normal à découper, en faisant bien attention, avec les ciseaux argentés à bout rond.

J'avais complètement oublié. Ce sont des souvenirs qui sentent les vacances, les jours de pluie, la brioche de Mamie et le journal de Papy. La nostalgie, c'est triste ou juste tendre ?

En dehors de cette petite madeleine, j'ai trouvé ce blog et ces post en particulier qui m'ont fait bien sourire, ça sent l'humour ça !